Qui réalise l’Inventaire ?

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le service de l’Inventaire général du Patrimoine Culturel compte 17 personnes exerçant toute la palette des métiers rendus nécessaires par l’immensité du champ d’investigation, le caractère systématique et scientifique de la démarche, ainsi que par l’évolution constante des technologies numériques de restitution au public.

Vidéo les métiers de l'inventaire

conçue par le service à l'occasion de l'exposition "Ouvert pour Inventaire", relate en quelques minutes les métiers et les missions du service.

Le photographe

Professionnel de l'image, expert en prise de vue et traitement de l’image, il assure la couverture photographique de l’architecture et des objets étudiés dans le cadre d’une opération d’inventaire. Il maîtrise l'utilisation des éclairages artificiels en studio ou in situ dans des conditions parfois difficiles.


Les administrateurs de l'information documentaire numérique


Ils gèrent la documentation numérique produite par les chercheurs, dessinateurs et photographes, veillent à la conformité aux bases de données nationales, dirigent le plan régional de numérisation de la documentation antérieure et administrent les pages web et le portail documentaire du service.

La documentaliste

Sa mission est double. Elle assiste et conseille les chercheurs lors de la phase de recherche historique, constitue les outils documentaires spécialisés et assure une veille des publications. Elle est également l'une des interfaces du service avec le public qu'elle renseigne et accompagne en donnant un accès facilité aux dossiers d'inventaire et aux ressources documentaires.


L’Inventaire en 5 métiers 

Historiens, historiens de l’art et des techniques, photographes, dessinateurs-graphistes, gestionnaires de banques de données, documentalistes.

Le chercheur

Historien, historien de l’art ou des techniques, il est capable d’étudier tout type de patrimoine. Son travail consiste à croiser les observations notées sur le terrain avec les données récoltées aux archives et avec ses propres connaissances de spécialiste. Le dossier d’inventaire qu’il rédige est la synthèse de ce travail

 

 


La dessinatrice

Spécialiste du dessin technique et de la restitution numérique, elle procède à des relevés métrés ou schématiques : plans, coupes, élévations, axonométries qui alimentent l'analyse des édifices et aident à leur compréhension. Son intervention est précieuse quand les conditions topographiques ne permettent pas de réaliser une couverture photographique pertinente ou quand la complexité de l'édifice exige de recourir à une analyse plus poussée.