Bienvenue!

Des diaporamas thématiques ont été réalisés à partir des images de la phothotèque PatImages et des dossiers documentaires, opérés depuis 1969 par l'inventaire général.

Galeries photos!

  • Le service mène actuellement l’étude du patrimoine de la villégiature à Menton. La station balnéaire se distingue entre autres par le nombre et la qualité de ses jardins remarquables, favorisés par d’exceptionnelles conditions climatiques (chaleur et humidité). Dès le 19e siècle et surtout dans les années 1920-1930, des amateurs de botanique introduisent de nombreuses espèces végétales exotiques dans les jardins tels que le Clos du peyronnet, la Citronneraie, Maria Serena, Serre de la Madone, Val Rhameh...


  • Françoise Baussan, photographe au Service de l’Inventaire du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, a suivi les samedi 25 et dimanche 26 juin 2016, la procession qui l’a conduite de la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption jusqu’à la chapelle Saint-Jean-du-Désert.


  • Inventaire réalisé depuis les années 80 principalement sur le patrimoine balnéaire des Alpes-Maritimes (Cannes, Cap-d’Antibes, Villefranche-sur-Mer) et du Var (Hyères, Saint-Raphaël, Sainte-Maxime). L’étude a mis en valeur l’architecture des villas, hôtels de voyageurs, immeubles de luxe et l’éventail des styles qui y ont fleuri.


  • Face à la désindustrialisation massive dans les années 70, de nombreuses études réalisées par l’Inventaire visent à documenter les bassins industriels les plus importants comme les Bouches-du-Rhône ou le pays grassois, mais aussi le maillage dense et méconnu des petites usines des territoires ruraux qui ont souvent été étonnamment bien conservées.

  • L'architecture militaire
    De Vauban à Maginot



    Depuis les années 1980, Le service étudie le patrimoine militaire édifié pour protéger les 1 267 km de frontières franco-italienne et le littoral de la région.





  • Témoignages concrets du pastoralisme, voies d’accès bornées, haltes réservées aux troupeaux, et, au sein de la pâture d’altitude, de nombreux aménagements dont la cabane de berger, souvent agrémentée d’un enclos à moutons, formant les éléments les plus remarquables, sont étudiés et documentées par l’Inventaire.

  • Trésors du Patrimoine religieux en Provence-Alpes-Côte d’Azur


    La mission de l’Inventaire général est d’étudier systématiquement toutes les œuvres, architecturales ou mobilières, qui relèvent de la propriété publique. C’est en particulier le cas de la majorité des églises et de leur mobilier, propriétés des communes depuis la loi de séparation des églises et de l’État de 1905. L’étude des édifices religieux relevant de la propriété privée est soumise à l’autorisation des autorités cultuelles concernées.