Fontaines ornementales

 

Avant le XIXe siècle, les fontaines ornementales étaient rarissimes. Nous n'en avons recensé que deux exemples : l'une au Monêtier qui date peut-être du XVIIe siècle ; la seconde, dont le chaperon est daté de 1703, au Bez (La Salle). Ces deux édicules s'inspirent d'une forme en vogue au XVIIe siècle, que l'on retrouve dans les châteaux du Champsaur et, plus près, à la fontaine Persens de Briançon, construite en 1643 sur les dessins d'un maître italien. Ils se caractérisent par un bassin circulaire ou octogonal en pierre de taille et une borne centrale à quatre canons dont l'extrémité supérieure est renflée, galbée et moulurée. Les fontaines de place de village érigées entre 1880 et 1914 obéissent toutes à ce modèle qui est resté en faveur dans le Briançonnais jusqu'au début du XXe siècle. Mais ces édicules destinés à urbaniser le bâti et à montrer la prospérité de la communauté restent avant tout fonctionnels : on leur adjoint volontiers un lavoir en bois et son auvent, car l'usage communautaire reste prépondérant.



Le Bez (La Salle).


.

.