Fours à cuisson bimensuelle du Guillestrois


Au four banal des Imberts (Saint-Clément) est associée une fontaine-lavoir en béton.

Dans le Guillestrois, le pain était fait toutes les deux à trois semaines, hiver comme été. La pâte était préparée à la maison et la cuisson effectuée par chaque famille, à tour de rôle. Les fours collectifs de cette région sont des petits bâtiments constitués par un four de moins de deux mètres de diamètre, recouvert d'une toiture qui déborde largement au-dessus de la bouche, de façon à protéger le fournier et les étagères sur lesquelles on plaçait les miches de pain à enfourner ou à refroidir.

..
..