Une maison d'été du hameau des Fonts (Cervières)


Vue prise du sud.

Cette demeure habitée l'été ne comporte pas de vestibule : il faut passer par l'étable pour se rendre à la fougagne qu'un escalier intérieur relie à la chambre resserre située au-dessus.

La cheminée construite en mur-gouttereau se dresse jusqu'à la hauteur du faîtage. Cette disposition, fréquente à Cervières, était destinée à limiter les risques d'incendie sur les toitures de chaume et de bardeaux facilement inflammables.

La charpente est caractéristique de l'est du Briançonnais. La poutre faîtière porte l'inscription 1770 I.F.B.