Une riche demeure de notables à Arvieux:
La maison Fantin

Les membres de la famille Fantin (hommes de robe, notaires, et délégués de la vallée) occupaient au XVIIIe siècle des fonctions importantes que reflète leur demeure.

A première vue, celle-ci paraît très semblable aux autres maisons à arcades de la commune. Il s'agit d'une "maison-concentrée", qui regroupe dans le même volume le logis, l'écurie et la grange, et dont les habitants passaient l'hiver à l'étable, comme l'indique le plancher encore bien visible du taurier. Les différents espaces de la maison sont distribués par une loggia percée d'arcades. Mais, à la différence des autres maisons à arcades de la commune, les différentes galeries sont reliées par un escalier rampe sur rampe dans oeuvre, dont la porte est surmontée d'une grille de tympan datée de 1731.

Ce dispositif alliant coursières et escalier intérieur est unique dans le bassin du Guil, mais nous en avons répertorié plusieurs exemples en Vallouise et dans l'Embrunais, en particulier à Réotier et Saint-Clément.

Cette demeure est également remarquable par l'abondance et la qualité de son décor polychrome peint à fresque. Un décor architecturé de colonnes, de cordons et de faux appareils, agrémenté de deux cadrans solaires et des armoiries de la famille Fantin, couvrait une partie de la façade sud et le mur ouest. L'intrados des voûtes de la galerie du premier étage porte un décor floral, motif que l'on retrouvait sur les murs intérieurs d'une chambre au même niveau mais qui n'a pas été conservé.

Une carte postale ancienne montre que vers 1880 la toiture comportait une croupe sur le mur-pignon ouest. La construction du pignon actuel a modifié l'allure du décor de cette façade.