Maison au Chambon, Champcella.

Vallouise et haut Embrunais


Dans le vaste territoire qui correspond aux cantons actuels de L'Argentière et de Guillestre (à l'exclusion de Ceillac), les demeures se caractérisent par une répartition fonctionnelle en hauteur et une séparation stricte des espaces réservés aux hommes et aux animaux. Toutes les maisons de la Vallouise et du haut Embrunais abritent sous le même toit l'étable, la grange et le logis et présentent le même schéma de distribution et les mêmes dispositifs de circulation et quelles que soient l'altitude et la rigueur du climat, le modèle d'habitat à logis à l'étage et à circulations extérieures par coursières est dominant. Il existait également quelques demeures à logis à l'étage et à escalier intérieur.