Matériaux et mise en œuvre

 Les matériaux de couverture utilisés varient selon le secteur géographique. Ainsi, la plupart des cabanons de La Plage et de Port-Abri ont .une couverture en matériaux durs. Ce choix peut s’expliquer par le nombre important d’habitations devenues domiciles principaux sur ce secteur. Le matériau utilisé est représenté surtout par la tuile mécanique. Par contre les Cabanes du Levant, du They de Saint-Antoine-ermite, du They de Roustan et de l’Etang Napoléon et du they d’Eugène présentent majoritairement des toits couverts de matériaux légers, principalement  l’éverite ou la tôle. Le sol peu porteur et l’usage temporaire de ces habitations expliquent également l’utilisation de ce type de matériau de couverture.
Presque toutes les habitations
ont  un toit à longs pans. L’autre type de toit est l’appentis qui couvre essentiellement les parties agrandies; le matériau de couverture surtout utilisé dans ce cas est l’éverite ou la tôle ondulée.

Les murs sont pour la plupart d’entre eux construits en maçonnerie, recouverts d’enduit. Un seul édifice repéré est construit en pierres de taille, non recouvertes d’enduit. Rares sont ceux entièrement en tôle ou en planches de bois, des murs au toit.
Un seul cabanon s’inspire fortement de l’architecture traditionnelle des cabanes de gardian  à savoir avec le toit en chaume de roseaux, l’enduit extérieur blanc, l’abside arrondie.
Des éléments de récupération sont parfois utilisés pour la construction tels que caravanes de chantier pour une habitation sur pilotis, planches de bois ou tôles ondulées permettant de protéger les fenêtres, hublot de lave-linge, traverses de chemin de fer ou systèmes d’attache rudimentaires.

page précédente