Composition d'ensemble

Les fermes de Port-Saint-Louis-du-Rhône regroupent différents bâtiments consacrés aux espaces d’habitation et aux fonctions agricoles qui sont toujours distincts.
Ce sont les cultures céréalières et les élevages traditionnels qui influencent les formes architecturales. Ainsi, l’écurie et la bergerie sont des constantes sur de nombreuses propriétés ; la sellerie et le pigeonnier apparaissent sur certaines fermes.
Le nombre et la grandeur de ces bâtiments varient en fonction de l’importance de la propriété. Ainsi, sur les  lieux de production et de stockage considérable, on peut noter la présence de vastes hangars, silos à grains, grandes caves, nombreuses bergeries.
Comme les bâtiments agricoles, les logis subissent des modifications et des agrandissements, au fur et à mesure des besoins.
Sur la commune de Port-Saint-Louis-du-Rhône, nous distinguons trois types d’habitat :

- les domaines, qui se définissent par la présence d’une maison de maître, laquelle se distingue nettement de l’habitation des fermiers et des ouvriers agricoles
- les exploitations agricoles qui comportent plusieurs logis de statut social équivalent ; celles-ci ne comportent pas de maison de maître
- les petites exploitations agricoles avec un seul logis, sans maison de maître
En ce qui concerne les fermes qui relèvent des deux derniers types, le logis est souvent mitoyen aux dépendances agricoles.