Espaces agricoles consacrés au bétail,
l'écurie



L’écurie abritait souvent les mulets, les ânes, les chèvres, parfois les bœufs, les moutons, les cochons.
Fréquentes sur les exploitations étudiées, elles sont toujours mitoyennes aux bâtiments agricoles et aux logements. Toutes les écuries étudiées sont en pierres.
La porte principale, surmontée généralement d’arc en plein cintre se trouve toujours sur la façade sud. La baie fenière placée au-dessus de la porte charretière permet de faire passer le foin.
Un escalier rudimentaire permet d’accéder intérieurement à l’étage. Ce deuxième niveau ayant  parfois servi de logement pour les ouvriers agricoles, des graffitis peuvent être inscrits sur les piédroits de la baie fenière.
Les mangeoires et les râteliers sont presque tous conservés.
L’espace réservé à la sellerie se trouve soit à l’intérieur du bâtiment, soit accolé à l’écurie.
La loge à cochon est souvent formée d’un petit enclos avec mangeoire séparée qui se trouve à l’intérieur de l’écurie.