Articles en ligne

De l’eau au moulin Les cuves de charge des moulins à farine à roue horizontale en Haute-Provence (2017)

Lors de l’enquête menée par le service de l’Inventaire général de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans le Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var, l’étude des moulins a fait ressortir la présence d’un équipement très visible quoique polymorphe et difficile à caractériser. Dans cette zone géographique où la totalité des moulins, avant la seconde moitié du 19e siècle, était équipée de roues hydrauliques horizontales, il n’était pas rare d’observer juste en amont du bâtiment une grande cuve verticale en maçonnerie ayant l’apparence d’une tour circulaire ouverte à l’air libre à son sommet. Sa présence n’avait rien de systématique, et sa fonction ne sautait pas aux yeux. Elle servait de réceptacle à l’eau fournie par le canal d’amenée et occupait l’emplacement de la chute d’eau. S’agissait-il d’un réservoir ? D’un organe de régulation du débit ? Ou bien fallait-il imaginer une autre raison d’être à ces étranges constructions ?

Entrevaux, procession à la chapelle Saint-Jean-du-Désert, juin 2016

Entrevaux, village des Alpes de Haute-Provence, connaît une animation particulière chaque année autour du 24 juin. C’est le jour de la fête de Saint-Jean-Baptiste, saint vénéré dans le village et alentour. Une chapelle lui est dédiée, à une dizaine de kilomètres du village, dans un lieu isolé.
Une procession a lieu chaque année, conduite par la confrérie des Saint-Jeannistes, depuis la cathédrale jusqu’à la chapelle Saint-Jean-du-Désert.
L'équipe du Service de l’Inventaire ont suivi cette procession en juin 2016.

La villa E.1027 d'Eileen Gray et le site Corbuséen Roquebrune-Cap-Martin, novembre 2017

Inscrit dans un cadre naturel remarquable face à la baie de Monaco, le site corbuséen de Cap Martin réunit sur 3 000 m2 la villa E.1027 conçue par Eileen Gray, le Cabanon et les Unités de camping de Le Corbusier, le bar-restaurant L’Etoile de Mer et leurs jardins. Il témoigne des recherches avant-gardistes d’architectes engagés dans le mouvement moderne.

Le site a connu plusieurs périodes de construction, de la villa E.1027 conçue par Eileen Gray et Jean Badovici de 1926 à 1929, au cabanon en bois édifié en 1952 par Le Corbusier devenu un familier de la villa E.1027 et du bar-restaurant l’Etoile de Mer installé en 1948 par Thomas Rebutato, parfaite illustration du mode de vie au cabanon en Méditerranée.

Les ruchers à Castellane

L’enquête de terrain sur l’architecture rurale dans le secteur de Castellane a mis en valeur l’importance de ruches dans la vie des campagnes. Le miel a longtemps été le seul « sucre » naturel. Les paysans ont donc construit des ruchers pour abriter les abeilles.
L’étude porte sur 2 types de ruchers, extérieurs et à l’intérieur des bâtiments.
Ruchers à Castellane


François Mimault
L’étude menée par le Service de l’Inventaire général du Patrimoine dans le Pays Asse Verdon Vaïre Var permet d’enrichir les connaissances sur un peintre régional redécouvert il y a  peu, François Mimault.
Des tableaux redécouverts, de nouvelles attributions renforcent l’intérêt porté à l’œuvre de ce peintre important dans l’histoire de la peinture en Provence au XVIIe siècle.

francois mimault