Sainte-Maxime (2015)

 

Collection Parcours du Patrimoine
inventaire du Patrimoine Région PACA

C’est avec l’arrivée du chemin de fer et l’aménagement de routes carrossables à la fin des années 1880 que Sainte-Maxime, située sur la rive nord du golfe de Saint-Tropez jusqu’alors sauvage et peu peuplée, commence à accueillir les villégiateurs. La station balnéaire connait son plein épanouissement après le premier conflit mondial, dans les années 1920, les Années folles. Petite station « élégante et gaie », centre de tourisme nautique et automobile, elle accueille essentiellement une clientèle aisée parisienne qui jouit de tous les équipements nécessaires, établissement de bains, casino, hôtels, dancings, cinéma…

Plus de 250 villas sont construites entre 1920 et 1939 sur les collines de Bellevue et le long de la côte à la Nartelle, la Garonnette, la Croisette… L’attrait pour Sainte-Maxime se poursuit dans les années 1950-1960. Il est toujours aussi vif.

Cet ouvrage retrace l’histoire de la station balnéaire de Sainte-Maxime. Il présente un panorama de formes architecturales, villas, immeubles ou hôtels de voyageurs, emblématiques de ce nouvel art de vivre, certaines ayant obtenu la reconnaissance du Label Patrimoine du XXe siècle. Il met également en lumière l’oeuvre d’architectes qui, venus d’ailleurs, se fixent à Sainte-Maxime où une forte demande jamais démentie leur assure une longue carrière. Ces créateurs contribuent par leur style à façonner l’image de la Côte d’Azur.

Ce parcours a été réalisé par :

Recherche et texte
Geneviève Négrel

Photographies
Françoise Baussan, Frédéric Pauvarel

Cartes
Sarah Bossy

Parution : Novembre 2015
Couverture souple à rabats, Format : 24,3 x 29,7 cm, 104 pages, 218 images