La cité de Senez, située dans les Alpes de Hautes Provence, au cœur du Pays d’Asses-Verdon-Vaïre-Var, est très ancienne : fondée par les Gaulois, elle était désignée sous le nom de Civitas Senecensium. Elle devint chef-lieu de district romain avant de se voir érigée en évêché au Ve siècle.

             Le site historique du village se situe très vraisemblablement sur l’éminence rocheuse, dominant au nord, en bordure de l’Asse, puis l’habitat est progressivement descendu de l’éminence pour s’installer dans la plaine. Le territoire communal ne fut pas épargné par les épisodes belliqueux qui émaillèrent la Provence : les troubles du XVIe siècle, notamment ceux suscités par les guerres de religion, entraînèrent ravages, pillages et profanation.

               Malgré des tentatives de rattachement à Vence et à Castellane, l’évêché – le plus petit et le plus pauvre de France – garda son autonomie jusqu’à la Révolution, et l’évêque partagea sa juridiction avec les dynasties locales successives : celle des Pontevès (aux XVe-XVIe siècles) puis celle des Gautier (XVIe-XVIIIe siècles). L’histoire du diocèse est attachée à la réputation de son emblématique évêque, Monseigneur Soanen, qui défia jusqu’à son excommunication l’autorité papale en refusant d’abjurer sa vocation janséniste, ce qui lui valut d’être déchu de ses fonctions en 1717 et de mourir en exil à la Chaise-Dieu en 1740. Entre le moyen âge (IXe siècle) et le seuil de l’époque moderne (XVIIIe siècle), l’éperon rocheux a servi de site pour l’ancien château fort habité par les évêques, jusqu’à la décision de Monseigneur de Vocance, vers 1750, de faire édifier un nouveau palais épiscopal plus proche de la cathédrale, avant que ne soit décidée la destruction de l’ancien, en 1775.

                 Le territoire de la commune s’est agrandi au XVe siècle de la commune de Boade au sud-est du village et en 1973 de la commune du Poil, sans limite commune avec Senez, située au nord ouest du village. Le village, en bordure de l’Asse de Blieux, est l’un des points les plus bas de la commune.

Vue générale du village depuis l'ancien site castral, vers le nord

Un évêché à SENEZ

Localisation de Senez

Vue d’ensemble d’une estampe de Monseigneur Soanen, d’après une peinture de Jean Raoux , premier quart du XVIIIe siècle.

Portrait de Jean Soanen, évêque de Senez

logo conçu d'apres la peinture romane de l'abbaye de Saint-Savin (Vienne) représentant la construction de la tour de Babel